Spectaculaire Second Empire au Musée d’Orsay : Faste, Mode et Modernité !

Spectaculaire Second Empire ! C’est peu de le dire ! Cette exposition du Musée d’Orsay est une magnifique et étonnante découverte !

Quel foisonnement ! Plusieurs aspects de cette période y sont abordés, j’ai opté pour celui de la mode et de la modernité…

Des dorures, des frou-frous, des parures, des diadèmes… dès l’entrée, le portrait de l’Impératrice Eugénie pose le décor de cette exposition…en rouge et or, comme dans ce tableau.

eugenie
Eugénie de Montijo y Guzman, Impératrice des Français, d’après Franz Xaver Winterhalter (1855)

L’Impératrice Eugénie était fascinée par Marie-Antoinette. Ses tenues s’en inspiraient largement, comme on peut le voir dans le portrait ci-dessous, qui renvoie à celui très connu de la Reine par Elisabeth Vigée-Lebrun.

eugenie-2
Impératrice Eugénie d’après Franz Xaver Winterhalter (1857)

A cette époque, l’enjeu était également de mettre en valeur les robes et les tenues, le tombé des tissus, les couleurs, qui symbolisaient le faste et la situation sociale de celles qui les portaient. Un avant goût de la Haute couture…

eugenie-et-ses-dames-dhonneur
L’Impératrice Eugénie entourée de ses dames d’honneur – Franz Xaver Winterhalter

L’art du portrait était en effet particulièrement en vogue, était-ce une avant-garde du selfie ? mais ne brûlons pas les étapes, il annonçait avant tout la naissance de la photographie en 1850, une sacrée révolution en soi !

pauline-de-metternich
Photo de Princesse Pauline de Metternich – A.A.E Disdéri (1861)

D’autres innovations ont ponctué le Second Empire, l’architecture grâce à Hausmann qui a transformé et modernisé Paris, grâce aux architectes Le Play, Krantz et Hardy qui ont réalisé le Palais Omnibus, construction métallique de forme elliptique pour l’Exposition Universelle de 1867, l’amélioration des techniques de moulage avec la Manufacture de Sèvres, la modernisation des techniques d’orfèvrerie développées notamment par Christofle, l’essor sans précédent de la joaillerie avec la Maison Mellerio et l’influence de l’art grec, étrusque ou oriental dont s’inspirent ces précieuses parures.

bijou-paon
Broche plume de paon, Mellerio (1868)

Quelle merveille, n’est-ce pas ? J’espère vous avoir donné envie d’y aller 😉

Pour plus d’informations

Musée d’Orsay- Exposition Spectaculaire Second Empire

Radio Londres – La fête impériale s’empare du Musée d’Orsay

Culturebox

Livre de poche – Pauline Metternich

4 commentaires sur « Spectaculaire Second Empire au Musée d’Orsay : Faste, Mode et Modernité ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s