Mode et Robotique : Tendance ou Révolution ?

Après le Chanel Data Center et les mannequins-robots du défilé Chanel d’octobre dernier, c’est au tour d’Uniqlo de mettre en scène le Robot Pepper (@SoftBank) à l’occasion de l’ouverture de sa nouvelle boutique de Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Pepper souhaite non seulement la bienvenue aux clients mais leur propose également de découvrir les services exclusifs de la boutique Uniqlo et plus encore (puisque vous pourrez même réserver un taxi ou un restaurant du quartier,…).

Mais au-delà de mettre en avant ces robots doués d’intelligence artificielle (Pepper peut en effet décrypter vos émotions !!), plusieurs marques de luxe comme Prada, Balenciaga et Karl Lagerfeld se sont également inspirées de ces machines intelligentes pour dessiner des collections capsules d’accessoires ou de vêtements.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On pourrait considérer que l’attrait des marques pour la robotique ou pour les nouvelles technologies au sens large est uniquement marketing, leur permettant ainsi de s’adresser à des clients de plus en connectés mais cela ne s’arrête pas là … la robotique permet aussi d’analyser nos comportements et nos parcours d’achats et s’intègre en effet de manière croissante dans le e-commerce et la communication digitale (vaste débat en perspective sur le big data !)

La Robotique permet l’innovation dans le secteur de la mode – L’Atelier

Mais la haute technologie se développe aussi dans les textiles.

La référence dans ce domaine est Madison Maxey, créatrice de la start-up Loomia, qui vient de remporter la compétition Top Pitch de la marque Topshop. Elle a déjà créé une robe pour le défilé de Zac Posen à la Fashion week de New-York de l’hiver 2015.

Robe de Madison Maxey pour Zac Posen – @Modelab.fr

Sans se limiter aux dispositifs portables ou aux vêtements qui s’allument ou changent de couleur, Madison Maxey travaillent également sur les e-textiles, capables de communiquer, de changer de taille, ou de conduire l’énergie, et qui intègrent des composants numériques avancés.

outils_fibres-filaments2
Textiles innovants- Fibres et filaments @CETI.com

Citons par exemple, les blazers chauffants, les draps qui vous réveillent sans alarme, mais aussi… le foulard connecté anti-pollution créé, lui, par Caroline Van Renteghem (@Wair)

Bref plus qu’une tendance, on peut dire que c’est un vrai phénomène de société … une révolution ? Et vous, qu’en pensez vous ?

Pour plus d’informations :

Pepper, le robot français dont raffolent les japonais – Le Point

Foulard anti-pollution – Le Parisien

 

4 thoughts on “Mode et Robotique : Tendance ou Révolution ?”

  1. C’est vrai que les nano technologies ont envahi la mode et l’industrie du textile pour améliorer les tissus de mille et une façons. Les Japonais sont en effet particulièrement doués dans la matière ; leur culture animiste les poussant à trouver une âme aux choses, leur fascination pour les robots et leur amour pour le confort les poussent à dépasser les frontières que nous imposons d’ordinaire aux vêtements.
    C’est flagrant chez Uniqlo dont les vêtements sont performants, technololgiques et résistants, des qualités qu’ils n’ont jamais eues auparavant.
    C’est une exploration passionnante, et personnellement, je crois effectivement que ça peut être une révolution.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s