Chap. 1 : Caroline et Alban, la rencontre

Lorsque Caroline avait rencontré Alban, ce fut ce qu’on appelle communément un coup de foudre.

Ils s’étaient rencontrés lors d’une soirée chez des amis, ils avaient dansé ensemble. Elle adorait danser et dès les premiers pas, les premières notes de musique, leurs rythmes s’étaient accordés, comme s’ils dansaient ensemble depuis toujours, comme s’ils se connaissaient depuis toujours!

Après cette soirée, Caroline n’avait reçu aucune nouvelle d’Alban. Etrange! S’était-elle trompée à ce point? Cette entente immédiate sur la piste de danse était-elle seulement une illusion? Avait-elle imaginé cette proximité et cette harmonie qui pourtant lui semblaient si rares? Il est vrai qu’ils n’avaient quasiment pas échangé une parole mais tout de même, ce qu’elle avait ressenti semblait très clair, presque évident.

Puis ce matin, alors qu’elle allait prendre l’avion, alors qu’elle était dans la file d’attente pour l’embarquement, elle le voit. Est ce bien lui? Tout à coup, elle a un doute…il est un peu différent de son souvenir…il faut dire qu’il se trouve un peu plus loin devant elle et elle ne voit que son profil. En plus il est 6h du matin, elle n’est sans doute pas bien réveillée.

Dire qu’elle ne prend jamais ce vol! Comme c’est étrange! Quelle coïncidence! Mais est-ce bien lui à la fin? Il s’est retourné, semble l’avoir vue, l’a regardée mais s’est à nouveau retourné et il lui tourne le dos maintenant. Puis une deuxième fois, il se retourne et puis rien, pas une parole, pas un bonjour, pas un sourire, rien!

Quel goujat! Quel mufle! Serait-ce possible qu’il ne l’ait pas reconnue? 6 heures du matin, elle a sans doute l’air fatigué, moins pimpante qu’à la soirée…mais tout de même! Ou alors il fait semblant de ne pas la reconnaître car il la trouve moche!

Mais pourquoi ai-je pris ce vol? Se demande-t-elle. J’aurais dû prendre le vol suivant! Qu’est ce que je fais là…quelle déception! Ce souvenir de rencontre était intact, beau, porteur d’espoir et maintenant tout s’effondre.

L’hôtesse appelle les passagers, enfin! cette attente paraissait interminable. Tout le monde avance. Elle monte dans l’avion, s’assoit et tout à coup, elle le voit debout dans l’allée. Il demande à son voisin s’il accepte de changer de place et s’assoit à côté d’elle, comme çà!

Il lui dit, je n’arrivais pas à croire que c’était toi, je me suis retourné plusieurs fois car je n’y croyais pas. Comment était-ce possible que ce soit toi? Quel incroyable coup du destin!
Et là le coeur de Caroline se remit à battre. Elle ne s’était pas trompée. Ce qu’elle avait ressenti à cette soirée était partagé.

Le vol durait une heure, cette fois ils n’avaient pas le choix, il fallait qu’ils se parlent. Une heure pour se découvrir, çà peut être très court ou très long, et s’ils n’avaient rien à se dire? Il n’en fut rien. L’avion atterrissait déjà et le temps avait passé comme jamais. Ils arrivèrent et n’avaient pas de bagages à récupérer, ils pouvaient donc se diriger directement vers la sortie. Comment allaient-ils faire? Elle avait une réunion et lui aussi était là pour son travail. Comment allaient-ils se quitter?

Soudain, elle vit un sourire dans leur direction, elle se retourna brièvement, il n’y avait personne derrière eux. Il se dirigea vers ce sourire, vers elle, une belle jeune femme châtain clair qui l’attendait lui, et lui souriait.

Voilà pourquoi ce silence! Tout s’expliquait tout à coup, comme si finalement les choses étaient enfin plus claires. Mais quelle frustration! Quelle tristesse! Allait-elle lui en vouloir? Et d’ailleurs le pouvait-elle? Serait-elle jalouse de cette autre femme qui pourtant avait l’air plutôt sympathique et pour un homme qu’en fait, elle ne connaissait pas.

Bien entendu, elle pensait à lui depuis leur 1ère rencontre, depuis plusieurs semaines mais elle ne savait rien de lui et de sa vie. Comme elle se sentait ridicule tout à coup. Elle n’avait même pas eu le temps de craindre d’être délaissée, elle l’était déjà et en quelques secondes! Tous ces sentiments naissants n’avaient plus aucun sens et c’était pire pour elle que ce soit si rapide. Elle aurait mieux compris, comme dans ses relations amoureuses précédentes, de devoir passer plusieurs étapes, de l’amour émerveillé et exclusif à un sentiment progressif d’abandon, d’éloignement qu’elle aurait vu se profiler, progresser avec le temps. Elle aurait préféré passer par toutes ces émotions différentes, la joie, le dépit, le soulagement des retrouvailles, voire même la rancoeur car finalement c’est la vie, c’est l’amour ou c’est le cours des choses. Mais là, tout s’est passé en une rencontre qui a duré au total 3 heures, dont une dans un avion! Pourquoi se sentait-elle abandonnée, délaissée voire même trompée comme si cette femme était la maitresse. Ce qu’elle ressentait à cet instant était de la tristesse mais aussi du courroux, et de la peur même. Il fallait qu’elle parte immédiatement, tout ceci ne pouvait plus durer.

Tout à coup il se tourna vers elle et lui dit : Caroline, je te présente Stéphanie, ma soeur. Je dors chez elle ce soir, car mon appartement est actuellement en travaux.

© LeCarnetdeDameCatherine-2013

2 commentaires sur « Chap. 1 : Caroline et Alban, la rencontre »

    1. Hello Miss K’ty, cela me fait très plaisir que tu te sois lancée dans la lecture de mes short-stories…en plus, « Caroline et Alban » ont 6 chapitres, une exception et je n’ai toujours pas écrit le 7ème…n’hésites pas à me donner ton avis, car tu es bien plus pro que moi dans l’écriture. Merci à toi !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s